Philippe BAUDELOCQUE
Philippe BAUDELOCQUE
Issue des cultures urbaines, Philipe BAUDELOCQUE utilise depuis plus d’une dizaine d’année le graffiti. Il intervient toujours in situ dans des friches industrielles, des terrains vagues, mais également chez des particuliers où des hôpitaux.
Le mot « FUSION » sur lequel il travaille en dessin ou en sculpture est le fruit de ses recherches esthétiques inspirés par l’écriture et les formes dont il est passionné depuis sa jeunesse.
Durant sa résidence, Philippe BAUDELOCQUE a travaillé sur : Comment intervenir dans un espace d’une manière monumentale tout en étant furtif.
Ses propositions ont porté sur la traduction du fil du dessin par le fil de fer afin de conférer à l’ensemble un aspect aérien et léger, mais également sur la possibilité de faire grand à taille humaine et de peindre les sculptures en noir et jaune ou en gris suivant l’emplacement ou elles allaient être installées.
Le choix de la matière s’est porté sur les tiges d’acier doux pour que le caractère solide des sculptures soit conservé.

Résidence artistique de création in situ de octobre à novembre 2008
Top